Accéder au contenu principal

Anatomie de la main

       
Anatomie de la main
Anatomie de la main

1 Le squelette


Il comprend 3 parties :



1-1 Le carpe


Forme le poignet, c’est un assemblage de huit petits os :

- Le scaphoïde, le semi-lunaire, le pyramidal, les pisiforme ;

- Le trapèze, le trapézoïde, le grand os, l’os croche.



1-2 Le métacarpe


Il forme le corps de la main, il est constitué de cinq petits os comparables à des baquettes de tambour dont chacun correspond à un doigt.



1-3 Les phalanges


Ils forment le squelette des doigts.

Chaque doigt possède trois phalanges, sauf le pouce qui n’en possède que deux.

La phalange : est près du métacarpe, la phalangine occupe la position du milieu et la phalangette est l’extrémité du doigt. Le pouce n’a pas de phalangine.




2 Les muscles



2-1 Face dorsale


Passent des tendons des Ms extenseurs, exemple :

- l’extenseur commun des doigts ;

- L’extenseur propre à l’index ;

- Le long et le court extenseur du pouce.



2-2 La face palmaire


Posent les tendons des Ms fléchisseur, exemple :

- Le fléchisseur commun superficiel ;

- Le long fléchisseur propre du pouce.

N.B : les muscles à apprendre : - l’Eminence thénar ;

- l’Eminence hypothénar ;

- les muscles inter osseux ;

- les Muscles lombricaux.



3 La vascularisation ( vaisseaux sanguins)


Elle est assurée par l’artère radiale et cubitale.

Les veines sont au nombre de deux par artère

L’innervation (étude des nerf « sensation »)


L’innervation de la main est réalisée par les gros nerfs mixtes : sensitifs et moteurs.

L’extrémité des doigts est riche en terminaisons nerveuses spécialisées (sensation thermique ‘chaleur, froid’, tactiles et douloureuse)



4 Pathologie de la main



4-1 Malformation congénitales


- La polydactylie : présence de doigts en surnombre ;

- La syndactylie : un ou plusieurs doigts sont soudés l’un à l’autre ;

- L’ectrodactylie : un ou plusieurs doigts manquent ;

- Les doigts palmés : membres relient les doigts les uns aux autres.



4-2 (Maladies acquises)


- Nouures articulaire : origine arthritique ;

- Affections respiratoires : chroniques entraînant parfois l’apparition des doigts hippocratiques.

- Maladie dupuytren : qui provoque la flexion progressive des doigts.

Éditrice: Afaf Krim Alaloui

Anatomie de la main
Ajouter une légende

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les principaux muscles du corps humain

1 la région postérieure du tronc
* le trapèze
- forme : large, plat, triangulaire ;

- situation : il s’étend des vertébres cervicales et dorsales à l’épaule.

* le grand dorsale
- forme : large, mince, aplati ;

- situation : sur la partie inférieure du dos de la région lombaire à l’humérus.


2 la région antérieur du tronc
* le grand pectoral
- forme : large, épais, triangulaire ;

- situation : sur la partie antérieure et supérieure du thorase.

* le deltoïde
- forme : triangulaire ;

- situation : envelope l’épaule.


3 Les principaux muscles du corps humains
* les muscles de l’abdomen
- le grand droit ;

- le grand oblique ;

- le petit oblique ;

- Le transverse

* les muscles des membres supérieurs
- les muscles de l’épaule : deltoïde ;

- les muscles du bras : biceps, triceps ;

- les muscles de l’avant bras : muscles fléchisseurs, muscles extenseur ;

- les muscles de la main : (voir l’anatomie de la main)

* les muscles du membre inférieur
- les muscles de la région fessière : le grand fessier, le moyen fessier…

Tout sur l'ongle :structure , composition, physiologie, affections de l'ongle

L'ongle est une plaque cornée, semi-transparente, brillante rosée, située sur la face dorsale des extrémités des doigts, il fait partie des phanères :


I Structure :
1 la matrice : C'est la partie génératrice de l'ongle

2 Le lit de l'ongle : Sur lui repose la table unguéable qui y adhère (coller) fortement. Les cellules du lit de l'ongle se prolongent par une couche située en avant de la zone ou l'ongle quitte sont lit

3 La table unguéale : Elle est constituée de kératine dure, elle comprend

- la racine : C'est la base d'implantation

- Le corps : C'est la partie visible, il est partagé en 3 parties : (la lunule, la zone rosée et le bord libre)

4 L'Hyponychium: C'est le bourrelet et le cuticule


II La composition chimique :
L'ongle est constitué de kératine dure riche en soufre, en cystine (acide aminé soufré) et en arginine, il renferme également :

- De l'eau

- Des lipides, cholestérol, acide gras (acide oléique)

- Calcium, principal constituant …

Appareil à vaporisation avec addiction d'ozone : Vapozone

C'est un appareil électrique qui permet une projection de vapeur d'eau avec adduction d'ozone et éventuellement diffusion d'essences aromatiques.


I Éléments constituants l'appareil :
- Une chaudière :

- Des interrupteurs marche/arrêt : un pour la vapeur et l'autre pour l'ozone.

- Un orifice de remplissage


II Principes de fonctionnement :
Les rayons UVs sont émis par un tube en quartz à vapeur de mercure.

Les rayons UVs décomposent les molécules d'oxygène (O2) en atomes (O) et les regroupent en molécule d'ozone (O3)

Actions :
- Physique : -Température chaude : Pour émollier la peau et dilater les ostiums folliculaires et les vaisseaux sanguins

- Chimique: -L'ozone (bactéricide) -Essences aromatiques (antiseptique) : Assainissement de la peau


III Application en esthétique :
Sa place dans les soins esthétiques sera différente selon les typez de la peau :

* Peau grasse :
- Effets recherchés : Dilatation des ostiums folliculaire et émoliant.

- Place dans les soins…

Appareil rotatif à brosses : appareils soin du visage

C'est un appareil qui exerce sur la peau une action mécanique au moyen d'une brosse rotatif.


I Éléments constituants l'appareil :
- Coffret métallique.

- Dispositif de transmission

- Interrupteur

- Voyant lumineux

- Jeu de brosse de tailles différentes.


II Principe de fonctionnement :
Le générateur transmis à la brosse des mouvements rotatifs.


III Action :
-Mécanique : Élimination ou pénétration des produits

Cosmétique : Accélération de la desquamation naturelle de la peau.


IV Application en esthétique :
- Remplace les techniques manuelles du démaquillage ou les complète.

- Permet le retrait du produit de gommage pendant l'exfoliation.

- Pendant l'exfoliation il accélère la desquamation.

Éditrice : Afaf Krim Alaoui


Appareil pulvérisateur à compresseur : Appareils soin du visage

C’est un appareil qui permet la pulvérisation d’une solution.


Éléments constituants l’appareil
- un coffret métallique contenant un compresseur électrique ;

- un support sur lequel se trouvent plusieurs flacons ;

- le bouchon du flacon présente un système de pulvérisation, c'est-à-dire orifice d’amorçage, tube plongeant dans le flacon et aussi un tuyau souple pour la sortie d’air.


Principes de fonctionnement
Lorsque l’orifice d’amorçage est obturé, il déclenche la pulvérisation de la solution.

*Actions 1 : chimique qui dues aux principes actifs contenues dans la solution

- effets psychologiques : décongestionnant, tonifiants, adoucissent, astringents…

*Actions 2 : physique, température fraîche.

- effets psychologiques : décongestionnant.


Mode d’emploi
- Dévisser la tête du flacon ;

- remplir de solution à mi-hauteur ;

- revisser la tête ;

- Brancher l’appareil ;

- mettre l’interrupteur en marche ;

- Diriger le tube éjecteur vers le visage à une distance de 20 cm ;

- boucher avec l’index l’orifi…