Accéder au contenu principal

Saignement après la ménopause, est-ce normal ?

       
Saignement après la ménopause, est-ce normal ?

Il ne fait aucun doute que toutes les femmes vont passer par la ménopause, ce processus biologique qui met fin à la menstruation et avec elle la phase de reproduction, en théorie, il n'y aura plus de coliques, de taches inattendues ou de serviettes qui nous mettent tout le temps mal à l'aise. Mais si des saignements apparaissent après la ménopause, est-ce normal ?

Beaucoup de femmes sont terrifiées à l'idée de penser à la ménopause lorsqu'elle est liée au vieillissement, cependant, selon les spécialistes du Mayo Clinic Medical Institute, l'âge n'est pas le seul facteur pour lequel elle survient mais aussi lors de l'ablation des ovaires, côté effet de la chimiothérapie et même souffrent d'insuffisance ovarienne.

Quand la ménopause est-elle diagnostiquée ?


La ménopause est diagnostiquée après une année entière sans règles, généralement entre 40 et 50 ans, nous présentons généralement les symptômes suivants :

  • Bouffées de chaleur
  • Sueurs nocturnes
  • Sécheresse vaginale
  • Insomnie
  • Changements d'humeur
  • Peau sèche
  • Perte de cheveux
  • Gain de poids

Les symptômes peuvent sembler alarmants, mais cela ne veut pas dire que vous vous présenterez tous en même temps, rappelez-vous que chaque corps est différent et peut varier chez chaque femme. Cette étape ne doit pas être terrifiante ! Bien sûr, soyez très prudent avec les saignements pendant la ménopause.

Est-ce normal le saignement après la ménopause ?


Selon l'American Cancer Society, il est courant d'avoir des irrégularités dans la période menstruelle avant qu'elle ne soit complètement coupée, surtout pendant la périménopause, le cycle peut sauter un mois ou plusieurs et revenir, mais une fois la ménopause diagnostiquée, il n'y a plus de saignement. Ordinaire.

Si vous n'avez pas eu vos règles depuis plus d'un an et que vous passez par la ménopause, mais que vous êtes surprise par des saignements, ne les laissez pas passer, l'idéal est que vous alliez chez votre gynécologue pour faire quelques études et détecter la cause dans temps, la prévention est la clé face à une maladie qui peut affecter notre qualité de vie, par exemple, le cancer de l'utérus.

Saignements ménopausiques dus au cancer de l'utérus


Bien que la cause exacte de ce type de cancer soit inconnue, il est lié au virus du papillome humain (VPH), une infection sexuellement transmissible qui augmente le risque de développer un cancer du col jusqu'à 20 ans après le premier contact avec l'infection.

Attention aux saignements après avoir été intime, pendant les règles et surtout pendant la ménopause, les pertes vaginales aqueuses avec une odeur nauséabonde, les douleurs pelviennes qui s'intensifient lors des rapports sexuels.

Saignements ménopausiques des fibromes utérins


Ce sont des tumeurs utérines non cancéreuses, qui ont tendance à apparaître pendant les années les plus fertiles, mais elles deviennent un danger lorsqu'elles grossissent, car elles déforment l'utérus et ajoutent du poids.

Les symptômes des fibromes varient en fonction de la localisation, de leur taille et du nombre de ces masses, mais les plus fréquents sont les saignements menstruels abondants ou la présence de saignements pendant la ménopause, le besoin d'uriner constamment, la constipation, les maux de dos, les pressions ou les douleurs pelviennes. .

Endométriose saignements ménopausiques


Il s'agit d'un trouble douloureux, dans lequel le tissu qui tapisse normalement l'utérus (l'endomètre) se développe à l'extérieur de celui-ci, affectant grandement les ovaires, les trompes de Fallope et le tissu qui tapisse le bassin.

Cette affection provoque généralement beaucoup de douleurs, notamment pendant la période menstruelle et est également l'une des principales causes d'infertilité, faites attention aux signes avant-coureurs : règles très douloureuses, douleurs intenses lors des rapports sexuels, saignements excessifs pendant la ménopus, constipation, abdominaux gonflement, douleur en urinant ou en déféquant.

Saignements ménopausiques des polypes utérins


Les polypes utérins sont des excroissances qui adhèrent à la paroi interne de l'utérus, qui s'étend dans la cavité utérine. Sa croissance excessive produit la formation de polypes utérins. Les saignements irréguliers, les règles abondantes, les saignements après la ménopause ou l'infertilité sont des signaux d'alarme.

Maintenant que vous savez pourquoi IL N'EST PAS NORMAL DE SAIGNER PENDANT LA MÉNOPAUSE, n'hésitez pas à consulter votre médecin en cas de signe avant-coureur. Votre santé avant tout !

N'oubliez pas de sauvegarder cette épingle sur Pinterest

Saignement après la ménopause, est-ce normal ?



Auteurs du blog

Ma photo
Amal El Kalloubi
Je suis une esthéticienne passionnée de cosmétique et de soins naturels depuis plusieurs années. J’aime prendre soin de ma peau et surtout de mes cheveux que je chouchoute chaque jour.

Articles populaires

Top 4 recettes orientales pour grossir les seins en 1 mois

La technique japonaise la plus efficace pour aplatir le ventre (aucun régime requis)

Comment augmenter le volume des seins naturellement pendant la puberté

Eau de romarin pour les cheveux: ses bienfaits et comment l'utiliser

5 utilisations de la vaseline dont vous devriez profiter

Fruits pour augmenter la taille des seins

Des remèdes naturels pour traiter les oignons de pieds

Les types morphologiques de la main et des pieds